venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

Alain Vircondelet (dir.), "L'art de vivre à Venise", Paris, Flammarion, 2006

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alain Vircondelet (dir.), "L'art de vivre à Venise", Paris, Flammarion, 2006

Message par condorcet le Sam 28 Fév - 21:30

A l'origine, ils étaient trois :
- "Venise et son histoire",
- " Venise, art et architecture",
- "Venise, un art de vivre".
Distribués au prix de 120 euros, imprimés à Singapour, ces volumes devaient trouver place dans la bibliothèque du parfait vénétophile. Là, il déplut à nos voisins et néanmoins amis lol! de Venise-Sérénissime et reçut un commentaire plus élogieux de nos autres voisins et néanmoins amis geek du Campiello. Et puis, un jour, Federico, enchanté par une belle journée hivernale aux tonalités chaudes qui vont font croire que la vallée de la Loire est le jardin de la France, se rendit, avec un regard suspicieux, chez une des rares librairies générales qui aient survécu à l'assaut de la FNAC (à propos, la plupart des quotidiens ont bâclé la nécrologie de Max Théret, l'un des co-fondateurs de la FNAC - Fédération nationale d'achats des cadres -) : derrière les nouveautés(où ne figure pas à mon grand dam le Donna Leon ), se trouvait un fantastique "Citadelles et Mazenod", aussi imposant que désopilant. Et puis, ce volume isolé comportait le pannonceau aguicheur habituel " 25 euros : solde d'éditeur", je regarde d'un air distrait le thème : "Venise, un art de vivre" et résigné, attendant le pire, feuillette l'ouvrage. Bien sûr, le style est empesé, précieux, aristocratique mais un plaisir non feint se dégage de l'ensemble : l'iconographie est soignée, les thèmes abordés ne sont pas révolutionnaires mais traités avec délicatesse : l'introduction du café à Venise, la civilité alla venexiana au Settecento, la gastronomie... Donc, un livre qui accompagnerait bien une après-midi estivale, entre café et sieste, vedutistes et émules de Nadar..

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum