venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

De la douceur dans un monde de brutes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De la douceur dans un monde de brutes

Message par condorcet le Mar 9 Juin - 20:55

Un peu de fraîcheur intellectuelle, de riposo après une nuit de veillée thésarde harassante (Raymond Aron m'a tuer).
Donc, je sors mon grimoire vénitien : d'abord le "Venise d'eau et de pierre" (photographies de Jean Mounicq, textes de Marc Augé) édité et imprimé par L'Imprimerie nationale (aujourd'hui défunte...) en 1998. Les photos ne me séduisent guère mais le texte de l'ethnologue Marc Augé s'avère un bon compagnon ; ensuite, le merveilleux chapitre de Marino Zorzi sur "la héraldique" dans le pesant "Palais vénitiens" d'Alvise Zorzi, magnifique de clarté, d'intelligence (incroyable de penser que les nobles au Moyen Age reconnaissaient les blasons de leurs adversaires au premier coup d'oeil alors qu'il faut aujourd'hui des bataillons de spécialistes pour arriver à reconstituer une partie de l'écheveau) qui pousse à aller relire le chapitre d'Alvise Zorzi sur la fermeture du Grand Conseil en 1298, le souci d'équité qui a présidé à la mise au Conseil des Dix (une procédure verrouillée de telle façon qu'une large majorité et un quorum soient requis pour la culpabilité ou la sanction soient proposées au Grand Conseil...) - on sort là de la fascination morbide qui préside à la visite de la salle des Tortures au Palais des Doges - pour examiner le fonctionnement de l'Etat vénitien au plus près, des pages intéressantes aussi sur la guerre contre Gênes et la grande peur vénitienne en 1380... Un véritable historien, quoi : sérieux, pas de francheluches, compréhensible (ça change du jargon ronchon de mandarins). Extirpé aussi de la poussière, "Le Monde d'Alde Manuce : imprimeurs, hommes d'affaires et intellectuels dans la Venise de la Renaissance" de Martin Lowry" dont la splendide introduction agit dans le baume au coeur après l'échec retentissant (lamentable ?) du mouvement des chercheurs et apparentés. Grande humilité du spécialiste quand il explique la diversité des techniques qu'il faudrait maîtriser pour pénétrer dans l'atelier de l'imprimeur de la Renaissance et en même temps, prescience de l'historien du culturel lorsqu'il met à nu la circulation des hommes et des idées mais aussi l'entreprise qui naît dans l'atelier d'Alde Manuce.
Les premiers éditeurs furent des imprimeurs...

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la douceur dans un monde de brutes

Message par condorcet le Mar 9 Juin - 21:04

http://veneziaincampo.blogspot.com/

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la douceur dans un monde de brutes

Message par alain le Mer 10 Juin - 0:15

les notions d'héraldique que je possède m'incitent à penser que c'est moins compliqué qu'il n'y parait!!
Le monde de l'édition au 16ème siècle est un sujet pasionnant, d'autant que, meme à Venise ce n'était pas sans risques....

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la douceur dans un monde de brutes

Message par condorcet le Mer 10 Juin - 15:14

Venise n'était pas bégueule : les familles bourgeoises pouvaient comme les familles patriciennes avoir leur blason mais se voyaient interdire l'accès aux "Conseils".

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: De la douceur dans un monde de brutes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum