venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

L'entretien du Pont de Calatrava fait resurgir des doutes sur sa sûreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'entretien du Pont de Calatrava fait resurgir des doutes sur sa sûreté

Message par condorcet le Sam 5 Sep - 19:42

http://www.ilgazzettino.it/articolo.php?id=72088&sez=NORDEST#
A la lecture de cet article du Gazzettino (dictionnaire en main car je ne connaissais pas le sens du "martinetto" (le vérin) et de bien d'autres expressions), l'abonné ou l'acheteur occasionnel ne sera pas surpris que la polémique sur le pont de Calatrava connaisse un nouvel épisode.
En voici une traduction approximative
"Sur le quatrième pont conçu par Santiago Calatrava, s'est abattue la hâche (le glaive) de l'Autorité de vigilance sur les contrats publics. Dans le rapport de l'Autorité, signée par son président Luigi Giampaolino et le rapporteur Andrea Camanzi, il est dit que l'ouvrage d'art n'est pas "entièrement fonctionnel" de telle sorte qu'il est recommandé, pour l'utiliser, de maintenir sous surveillance afin de garantir "des niveaux de sécurité a minima". Dans le rapport, on insiste aussi sur certaines erreurs conceptuelles présumées du projet de Calatrava que la Mairie de Venise n'aurait pas voulues prendre en considération pour invoquer la faute professionnelle [et demander réparation]. L'Autorité met l'accent en particulier sur la question des essais de l'oeuvre d'art inaugurée il y a un an désormais. Un essai qui a mis en évidence des points obscurs et pas des moindres. On se rappelle qu'il existe deux niveaux d'essais : ceux destinés à évaluer le point critique, ceux destinés à garantir les conditions normales d'utilisation. C'est justement cette deuxième catégorie d'essais qui ne convainc pas l'Autorité, considérant "le caractère incertain pour ne pas dire précipitée de l'ouverture au public de l'ouvrage d'art". Le contrôleur - peut-on également lire dans le rapport - a également émis une série de réserves secondaires sur les conditions de sécurité de l'ouvrage d'art dans son utilisation normale, à tel point qu'il n'exclut pas [la nécessité] d'interventions rapides afin de garantir les niveaux de sécurité a minima".
"Il est faux de dire que le pont de Calatrava est dangereux" a rétorqué l'adjoint au maire de Venise chargé des travaux publics, Mara Rumiz, après avoir pris connaissance des données publiées dans ce rapport. "Nous savons que ce pont est [doit être] sous surveillance et nous le savions depuis le début". L'adjoint réfute aussi les affirmations concernant la procédure pour faute professionnelle que la mairie de Venise n'aurait pas voulue engager. L'adjoint rappelle que "tous les dossiers sont entre les mains de la Cour des Comptes, le Parquet et elle ont seuls le pouvoir d'engager une telle procédure ; bien sûr, nous n'aurions pu, même si nous l'avions voulu, intervenir directement". Mara Rumiz rejette aussi l'hypothèse selon laquelle la prochaine intervention qui sera réalisée par le consortium Insula sur les vérins soit à mettre en rapport avec la mise aux normes de sécurité du pont. "L'opération que réalisera Insula, à mi-septembre, était prévue dans le projet initial, bien avant que le pont ne fût achevé. Elle n'est pas motivée par des risques mais était déjà prévue bien à l'avance".

Voilà le nouvel avatar d'un pont qui n'a pas fini de faire couler de l'encre, au grand plaisir de nos membres, Agnès en particulier à laquelle nous pensons beaucoup, qui nous manque, que nous espérons voir revenir rapidement dans nos pages.

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum