venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par condorcet le Jeu 17 Sep - 20:46

http://www.ilgazzettino.it/articolo.php?id=73592&sez=NORDEST

Traduction : A Venise, on paie le loyer le plus cher d'Italie : louer un logement de 80 m² coûte en moyenne 1430 euros

"Venise est la ville la plus chère pour les locataires comme l'a révélé une enquête du Syndicat national des locataires (SUNIA). Pour louer un appartement de cette superficie moyenne dans le centre historique, il est demandé aux locataires 1430 euros à Venise, 1400 euros à Milan et 1300 euros à Rome (1300 euros à Florence, et partout ailleurs au-dessous des 1000 euros par mois : 950 euros à Naples, 800 euros à Gênes, 750 euros à Turin et Vérone, 630 euros à Bari et 600 euros à Catane). Toujours selon le SUNIA, le coût du loyer a augmenté de 165 % depuis 1999. A cela s'ajoute le "boom" des expulsions de familles qui n'arrivent à payer le mois [...] Impossible pour les familles d'acheter, difficile aussi de payer le mois... Pour les familles qui sont en location, "les offres actuelles du marché sont incompatibles avec les revenus des familles" - dit la Sunia - "plus de 75% des familles nucléaires perçoivent un revenu annuel inférieur à 20 000 euros [1666 euros/mois], la quasi-totalité devrait aller au loyer et tout le budget au logement". Les expulsions pour impayés grimpent en flèche : Rome est la ville où les arrêtés d'expulsion sont les plus nombreux : 31 111 pendant les 5 dernières années dont 19273 pour impayés, 7574 dont 4879 pour impayés durant la seule année 2008'.

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par alain le Jeu 17 Sep - 23:36

C'est un problème qui n'est malheureusement pas propre à l'Italie..les loyers impayés, les expulsions, tout ça peut aussi bien se passer chez nous...

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par condorcet le Sam 5 Fév - 21:17

Aujourd'hui, j'apprends la fermeture de la librairie Solaris (Cannaregio, 2332) dédiée à la science-fiction et à la bande dessinée ainsi que des menaces de fermeture pesant sur le marché du Rialto.
Lorenzo de TramezziniMag l'évoque ici : http://tramezzinimag.blogspot.com/2011/02/ils-veulent-fermer-le-marche-du-rialto.html
Pour les italianophones, l'article de la "Nuova di Venezia e di Mestre" révèle les sombres desseins à l'oeuvre: http://nuovavenezia.gelocal.it/cronaca/2011/02/04/news/rischia-la-chiusura-il-mercato-del-pesce-di-rialto-3345634
Une pétition contre une telle mesure est disponible ici : http://www.petizionionline.it/petizione/salviamo-un-pezzo-di-storia-di-venezia-no-alla-chiusura-del-mercato-del-pesce-di-rialto/3328

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par Fanfan le Sam 5 Fév - 22:20

Bon, j'ai signé...mais est ce que ça va changer quelque chose à la marche vers l'aseptisation et la pacotille....

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par condorcet le Dim 6 Fév - 0:29

En définitive, l'homme sera peut-être plus rapide que la mer et ensevelira Venise le premier sous sa chape de bêtise crasse.

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par lorenzo di venezia le Dim 6 Fév - 20:59

loyer pas cher..... Suspect Shocked Embarassed

_________________
VIVI COME SE DOVESSI MORIRE ORA,PENSA COME SE NON DOVESSI MORIRE MAI

lorenzo di venezia

Nombre de messages : 1378
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par condorcet le Dim 6 Fév - 23:40

Juste un petit tour pour vous inviter à signer la pétition évoquée ci-avant (merci pour celles et ceux qui l'ont déjà fait) : http://translate.google.fr/translate?js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&sl=it&tl=fr&u=http%3A%2F%2Fwww.petizionionline.it%2Fpetizione%2Fsalviamo-un-pezzo-di-storia-di-venezia-no-alla-chiusura-del-mercato-del-pesce-di-rialto%2F3328

... et vous adresser le communiqué de presse commun rédigé par les associations vénitiennes Mercato di Rialto, Venessia.com et 40xVenezia pour dénoncer le transfert envisagé du marché de gros de poissons hors de la gare maritime et les menaces que cela fait peser sur le marché du Rialto.

"Communiqué de presse commun des associations Mercato di Rialto, Venessia.com et 40xVenezia.

Le marché aux poissons transféré de la gare maritime à Fusina ?

Les associations Mercato di Rialto, Venessia.com et 40xVenezia expriment leur vive préoccupation concernant l’hypothèse qui a été soulevée ces derniers jours de déplacer le marché aux poissons du marché de gros de la gare maritime à Fusina où – selon les projets officieux de l’Autorité portuaire – devrait surgir un nouveau terminal.

Nous croyons qu’une telle perspective, telle qu’elle est actuellement envisagée, aurait des conséquences lourdes pour l’économie de la commune de Venise et la vie de ses habitants comme de ses visiteurs : une des activités qui pâtirait le plus de ce déplacement serait le marché du Rialto – qui figure parmi les lieux les plus visités dans le monde et offre aux Vénitiens depuis 1097 des produits alimentaires frais tels que les poissons et les produits piscicoles à la Pescaria, marché historique fort bien achalandé.

L’éventuel transfert forcé du marché aux poissons au marché de gros de Fusina porterait aux opérateurs économiques locaux un grave coup en augmentant leurs coûts de transport et par conséquent, le prix au détail, ce qui mettrait en péril l’activité des commerçants tournée vers les particuliers comme celle des grossistes tournée vers l’approvisionnement des restaurants du quartier du Rialto.

Il est d’autre part possible que la concurrence avec le marché aux poissons de Chioggia – qui est déjà l’un des marchés de gros les plus importants de l’Adriatique – pénaliserait la nouvelle installation de Fusina. L’économie liée à la revente des produits piscicoles n’est en rien marginale – pour le tourisme et les restaurants, sans oublier la vente à la population de Venise –, c’est pourquoi elle devrait être soutenue et non marginalisée.

Par conséquent, nous attendons de l’Autorité portuaire de Venise des éclaircissements sur les projets en cours mais aussi de la Commune de Venise un engagement très fort concernant la protection des activités économiques de la ville : la gare maritime où se trouve aujourd’hui le marché aux poissons comporte tant d’espaces disponibles (quelquefois abandonnés) qu’il semblerait absurde de sacrifier une activité économique aussi importante pour en faire un parking destiné au port comme cela a été évoqué dans les médias.

Si nous ne recevions pas des garanties concernant le maintien du marché aux poissons à la gare maritime, nous nous réservons le droit de mettre en place des initiatives publiques pour défendre la qualité de la vie à Venise, impliquant toutes les catégories socio-professionnelles de la ville pour conjurer le spectre de la paupérisation sociale et la réduction des fonctions urbaines et économiques de Venise qui nuisent autant aux habitants de Venise qu’à ses visiteurs."

traduction personnelle

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par lorenzo di venezia le Lun 7 Fév - 1:03

@
j'ai deja signé la pétition : pour le diner du réveillon nous avions acheté des vongole et des capasante pour faire un risotto
un vrai bonheur

puis nous avons acheté des carciofi

et enfin bu une ombra en compagnie de guido

_________________
VIVI COME SE DOVESSI MORIRE ORA,PENSA COME SE NON DOVESSI MORIRE MAI

lorenzo di venezia

Nombre de messages : 1378
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par condorcet le Dim 12 Mai - 0:52

Les bouffes non plus de Chioggia mais de Venise (le Baruffe veneziane) fin (fine).
3. Où la population résidente de Venise (centre historique) continue son inexorable déclin démographique, passant au 7 mai, au-dessous du seuil des 58 000 habitants.
(Venezia sotto i 58 mila abitanti. Ha impiegato poco più di quattro mesi l’inarrestabile declino demografico del centro storico per abbattere un’altra soglia psicologica)
http://nuovavenezia.gelocal.it/cronaca/2013/05/09/news/centro-storico-gli-abitanti-scendono-sotto-quota-58-mila-1.7023890

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Habiter à Venise : un rêve inaccessible pour nous et surtout un coût exorbitant pour les résidents

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum