venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Ven 4 Déc - 22:49

Reçu aujourd'hui...feuilleté...quelle belle écriture...du plaisir de lecture en perspective!
Extrait de l'avant-propos:
"Pourquoi, dès que je respire l'air vénitien, éprouvé-je ce plaisir à vivre où les actes les plus insignifiants et les pensées les plus quotidiennes prennent une valeur particulière, un sens exceptionnel et me communiquent un bien être inaccoutumé? Pourquoi m'y sens-je si intimement adapté aux choses, si près d'elle et si à elles, en une sorte de convenance profonde? Pourquoi le son des cloches dans le ciel, le bruit d'un pas sur les dalles me font ils battre le coeur d'une certaine façon? De quelle prédisposition me vient cet accord avec tout ce qui m'entoure?"

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Sam 5 Déc - 11:48

Unrégal!!!
bon samedi! study

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par condorcet le Sam 5 Déc - 18:35

De 1899 à 1924, l'auteur a habité la ville au sens fort du terme : de l'altana à la Venise retrouvée, autant de stations qui l'ont distrait de ses tourments.
Ca' Dario, Casa Zuliani, Palazzo Vendramin ai Carmini. Venise au temps des bâteaux à vapeur, arpentée par une élite intellectuelle désargentée, mue par une population en haillons (dans le Castello notamment) autant que par des notables qui ont lancé la Biennale d'Art en 1895. Une Venise où les longs séjours étaient concevables (grâce à la stabilité du franc germinal dont la teneur en or reste inchangée entre 1803 et 1914, protégeant les rentiers et au coût de la vie abordable à Venise), où la "morte-saison" couvrait tous les 3/4 de l'année.
Régnier plus encore que Morand a cotoyé le "Tout-Paris" littéraire rassemblé à Venise. Un autre temps à l'instar de Venice-views pour lequel j'avais écrit ce qui suit :

"A cette époque, ce tourisme littéraire de l'élite s'appuie sur les sociabilités nouées les salons et les revues de Paris, capitale culturelle. A Venise, se reconduisent les sociabilités littéraires nouées à Paris (et vice-versa). Paul Morand, Venises (1971) note ainsi en regard de l'année 1914 (p.68 à 72): "A Venise, la petite société française de ma jeunesse était devenue un cénacle littéraire. "Voici le salon Muhlfeld", disait-on, sur la place Saint-Marc, en apercevant Henri de Régnier. De lui je possède bien des livres dédicacés à mon père, je raffolais de La Cité des eaux, je goûtais ses Esquisses vénitiennes, sans me douter que quelques années plus tard Henri de Régnier apporterait au Mercure ma première nouvelle [...] Tous se ralliaient au fameux cri de guerre de leur maître Henri de Régnier:"Vivre avilit", poursuivant un rêve walpolesque, byronien, beckfordien, ..., ils se retrouvaient au Florian devant une peinture sous verre, "sous le Chinois", comme ils disaient. [...] Ils se repassaient les bonnes adresses : pour les dentelles en point de Venise, pour les chasubles, pour les étoles [...] Ils n'avaient ét ni Rimbaud; ils ne seraient jamais Gide, qu'ils détestaient, ni Giraudoux, Proust avaient eux aussi porté la moustache longue ; désormais, ils la rasaient ou la taillaient courte. Hommes très charmants, sans grande confiance en eux-mêmes, dandys amers et doux, vite amusés ou désespérés, moquant les invertis, comme ce héros de Thomas Mann, ce Herr Von Aschenbach troublé devant l'épaule nue qu'un jeune baigneur du Lido ose laisser voir hors du peignoir du bain. Les femmes les avaient fait souffrir [...] Semblables au campanile cher à Henri de Régnier, ces grands amoureux de Venise se sont laissés tomber, à la fin de leur vie, sans bruit, en "galants hommes". "

Après quelques recherches...
N.B : Horace Walpole (1717-1797), fils du premier ministre anglais, Robert Walpole, est un écrivain anglais, précurseur du roman noir....
: William Thomas Beckford (1760-1844), fut un célèbre dandy anglais, doublé d'un voyageur et d'un collectionneur hors pair....
: Eugène Morand, artiste et haut fonctionnaire français (1853-1930), a été le directeur de l'Ecole des Arts décoratifs à Paris"

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Sam 5 Déc - 21:23

alain a écrit:Unrégal!!!
bon samedi! study

Dommage mais je n'ai pas pu lire aujourd'hui!!

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Ven 18 Déc - 9:46

THE altana en août


Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Ven 18 Déc - 23:52

Au printemps avec les glycines...


Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par lorenzo di venezia le Sam 19 Déc - 2:26

et en juillet


geek

_________________
VIVI COME SE DOVESSI MORIRE ORA,PENSA COME SE NON DOVESSI MORIRE MAI

lorenzo di venezia

Nombre de messages : 1378
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Sam 19 Déc - 10:24

La vue de là haut doit vraiment être pas mal...très inspirante!

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Dim 20 Déc - 1:09

e palais passe pour avoir porté la poisse à pas mal de ses occupants!!

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Dim 20 Déc - 1:43

Il parait...il est pourtant magnifique ce palazzo, de l'extérieur déjà...le fantôme frappeur doit se cacher dedans!

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Dim 20 Déc - 17:08

"La chambre donne sur une loggia. En bas je distingue un étroit jardin où coule une fontaine. J'écoute son doux bruit et il me semble qu'ilrépète tout bas ces mots magiques: tu es à Venise, tu es à Venise...
Je n'ai pas envie de dormir. Où peut bien conduire le petit escalier dont j'ai aperçu, sur le palier en entrant dans ma chambre, les premières marches? Sans doute à quelque grenier? Essayons. Il s'arrête à une porte qui n'est fermée que par un loquet. Je l'ouvre et je me trouve en plein air sur une plate-forme en bois entourée d'une rampe à hauteur d'appui. Cette terrasse, ce belvedère est posé sur le toit du palais. de là je domine ses vieilles tuiles en pente et je voisine avec ses hautes cheminées dont l'une s'achève en forme de clé et dont l'autre se termine en entonnoir. Que vois je encore? un coin luisant du Grand Canal, le dôme arrondi d'une église, puis d'autres toits, d'autres cheminées, tout cela baigné dans la clarté d'une lune éblouissante, enveloppé d'un silence profond où je perçois cependant, lointain et comme sourdement rythmé, un murmure qui est une présence et que je saurai plus tard être le murmure de la mer montante sur les plages du Lido; mais ce soir, ce murmure n'est pour moi que la respiration de la magicienne endormie et le vivant soupir de sa beauté. ce soir, je ne sais qu'une chose, en cette belle nuit de septembre 1899, c'est que ce silence, ce clair de lune, ce palais, cette terrasse vénitienne que je n'appelle pas encore une altana, tout cela c'est Venise et que je suis heureux..."
Monsieur De Régnier! Vous étiez un doux dingue vous aussi!


Dernière édition par Fanfan le Dim 20 Déc - 23:41, édité 1 fois

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Dim 20 Déc - 17:45

http://www.humanite.fr/2009-06-20_Cultures_L-amoureux-de-Venise

Ils étaient plusieurs doux dingues à se donner rendez vous sous le singe!!!! Very Happy

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Dim 20 Déc - 23:46

alain a écrit:http://www.humanite.fr/2009-06-20_Cultures_L-amoureux-de-Venise

Ils étaient plusieurs doux dingues à se donner rendez vous sous le singe!!!! Very Happy

Magnifique article, on aurait envie d'être avec eux!

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par lorenzo di venezia le Lun 21 Déc - 1:23

on aurait envie d'etre eux rendeer

_________________
VIVI COME SE DOVESSI MORIRE ORA,PENSA COME SE NON DOVESSI MORIRE MAI

lorenzo di venezia

Nombre de messages : 1378
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par condorcet le Lun 21 Déc - 1:57

D'une certaine façon nous y sommes.

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Sam 30 Jan - 14:42

http://www.humanite.fr/2009-06-20_Cultures_L-amoureux-de-Venise


un article bien inspiré dans un journal où l'on n'irait pas forcément le chercher. Smile

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par condorcet le Sam 30 Jan - 15:58

"L'Humanité" est un quotidien qui vaut bien ses homologues. Après tout, quand on a eu Jean Jaurès pour fondateur, et que l'on est plus que centenaire, que peut-on se reprocher ? Les emportements du siècle ? Mais qui, ne les a pas éprouvés ? Raymond Aron, quoique auteur de "L'opium des intellectuels", n'en fut pas exempt, pas plus qu'Albert Camus qui réclamait la mort des écrivains compromis sous l'Occupation quand François Mauriac invitait à la clémence ?
C'est un bel article qui brosse un résumé du livre mais tait l'essentiel : les soubresauts de la vie de l'auteur. On ne revient pas aussi souvent et aussi longtemps à Venise pour hasard.

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Sam 30 Jan - 20:18

Loin de moi l'idée de souestimer la q<qualité du journal ni des intellectuels qui y participent, mais je cherche les noms des intellectuels "de gauche" pour qui Venise fut une source d'inspiration?
Je ne connais pas les orientations politiques de Regnier, mais par contre, je sais qu'il ne fut pas heureux en ménage, c'est le moins que l'on puisse dire, et que sa collaboration allait au Figaro qui fut un vrai journal mais pas vraiment de gauche.
L'Huma s'intéressant à Venise et à Régnier par l'intermédiaire d'un critique littéraire, voilà qui m'interroge.

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par lorenzo di venezia le Dim 31 Jan - 18:42

et alors ... jean cocteau....
"venise, assez belle pour qu'on doive accepter de le braire avec les anes, venise, a qui l'évidence de ses charmes évite d'etre protégée
par l'ange du bizarre."

_________________
VIVI COME SE DOVESSI MORIRE ORA,PENSA COME SE NON DOVESSI MORIRE MAI

lorenzo di venezia

Nombre de messages : 1378
Localisation : paris
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Dim 31 Jan - 23:33

Cocteau intellectuel de gauche? C'est bien ce que tu veux dire?

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par condorcet le Lun 1 Fév - 0:14

alain a écrit:Loin de moi l'idée de souestimer la q<qualité du journal ni des intellectuels qui y participent, mais je cherche les noms des intellectuels "de gauche" pour qui Venise fut une source d'inspiration?
Je ne connais pas les orientations politiques de Regnier, mais par contre, je sais qu'il ne fut pas heureux en ménage, c'est le moins que l'on puisse dire, et que sa collaboration allait au Figaro qui fut un vrai journal mais pas vraiment de gauche.
L'Huma s'intéressant à Venise et à Régnier par l'intermédiaire d'un critique littéraire, voilà qui m'interroge.

Cela prouve qu'ils ont l'esprit éclectique. Le clivage droite/gauche appliqué à Venise me paraît impropre. Il me semble d'ailleurs que Sartre aimait Venise. Je pense aussi à Sollers...
Je suis sûr que l'Huma s'intéresse aussi à Céline.

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Fanfan le Lun 1 Fév - 0:56

Mitterrand...
http://www.mitterrand.org/Le-promeneur-de-Venise.html

http://valeriomotta.fr/2009/03/mitterrand-le-venitien/

Mais je m'éloigne de l'Huma, il y a là un article de l'Express où d'Ormesson parle de Mitterrand...Venise réconcilie gauche et droite?

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Lun 1 Fév - 12:00

J'eentends bien, Mitterand aimait Venise? c'était un esthéte, mais son oeuvre littéraire est elle si importante? Et puis est-ce vraiment un homme de gauche?

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par alain le Lun 1 Fév - 12:28

Sollers aime et habite Venise.Sa qualité littéraire est incontestable,, mais c'est en Balladurien qu'il a abordé ces dernières années, cee qui n'est pas à proprement parler une position de gauche meme molle! Suspect

alain

Nombre de messages : 2009
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/03/2008

http://venise.mes.photos.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par condorcet le Lun 1 Fév - 21:17

Nizan a bien fait l'éloge du "Voyage au bout de la nuit" de Céline dans "l'Humanité" : alors, le panégyrique de "l'Altana ou la vie vénitienne" s'inscrit dans cette logique de pluralisme study

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Altana ou la vie vénitienne d'HENRI DE REGNIER

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum