venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

La tempête de Juan Manuel de Prada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par Fanfan le Dim 29 Aoû - 16:08

Une grande exposition sur GIORGIONE a eu lieu à l'occasion du 500e anniversaire de sa mort du 12 décembre 2009 au 11 avril 2010 au Museo Casa Giorgione à Castelfranco.
Une exposition a lieu en ce moment au Palazzo Grimani (du 29 août au 10 octobre) autour de 3 œuvres majeures de Giorgione « la Vieille » (150), « la femme nue » (1508), et surtout « la Tempête » (157-08), son chef d’œuvre.
Il y a ce roman de Juan Manuel de Prada (que je n'ai pas encore lu) et j'ai trouvé cet article de François Kienzler dont voilà le début alléchant:

"La Tempête de Giorgione, une histoire d'amour ? Un mystère vieux de plus de 500 ans est exploré, une interprétation originale et inédite proposée...
La plus célèbre des oeuvres de Giorgione "La Tempête", est décrite par Marcantonio Michiel, un amateur vénitien en 1530, comme un simple "paysage d'orage avec un soldat et une bohémienne".
En fait, cette simplicité n'est qu'apparente, et c'est le terme "mystère", abordé par tous ses biais, qui revient sans cesse, lorsque les critiques abordent la vie et l'œuvre d'un des plus célèbres peintres de la Renaissance vénitienne : Giorgio da Castelfranco, universellement connu sous le nom de Giorgione.
Le passionnant roman de Juan Manuel de Prada, au style somptueux et dont l'enquête policière se double des affres de l'amour, et de la recherche du message caché dans l'énigmatique tableau de Giorgione, mystère qui agite le monde de l'art depuis cinq siècles, m'a si intrigué que je n'ai pu résister à rajouter mon grain de sel aux nombreuses spéculations critiques suscitées par "la Tempête". "

La suite... http://latempetegiorgione.blogspot.com/

Avez vous déjà lu ce roman?

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par condorcet le Lun 30 Aoû - 2:12

Dans le style précieux, cet événement culturel est relaté ici : http://tramezzinimag.blogspot.com/
Il me semble bien avoir ce roman dans ma bibliothèque et pourtant je ne m'en souviens plus du tout. A mettre dans la pile "Courrier en retard".

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par Agnès le Mar 26 Juin - 16:02

Je l'ai lu deux fois , histoire d'être sûre drunken study , et même si mon esprit a été un peu plus réceptif Sleep lors de la relecture, je dois avouer que cette Venise hivernale , sépulcrale et glauque m'a laissée quelque peu dubitative silent
Pour un lecteur n'ayant jamais eu le privilège de fouler les pavés de la Belle , le moins que l'on puisse écrire , c'est que la vision noire et décadente de la cité lagunaire de l'auteur ne lui donnerait pas la folle envie immédiate de tout plaquer et de s'y rendre illico presto ( si, si, ça m'est arrivé plus d'une fois drunken geek )
A prendre et à lire avec toutes les précautions d'usage en se disant qu'en définitive, la perception de la ville de l'un n'est heureusement pas celle d'un autre. Rolling Eyes

flower

_________________
Avec le temps et la patience , la feuille du mûrier devient satin .
Proverbe chinois.

Agnès

Nombre de messages : 1603
Localisation : ....transitoire....
Date d'inscription : 04/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par condorcet le Mar 26 Juin - 18:51

C'est distrayant et l'hiver vénitien m'y semble très bien vu mais ce n'est pas du Brodsky non plus...

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par Agnès le Mer 27 Juin - 9:42

....Prada n'aime pas Venise. Rolling Eyes
Ca se lit et ça se sent. drunken

flower

_________________
Avec le temps et la patience , la feuille du mûrier devient satin .
Proverbe chinois.

Agnès

Nombre de messages : 1603
Localisation : ....transitoire....
Date d'inscription : 04/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par Fanfan le Mer 27 Juin - 11:15

....finalement je n'ai jamais lu ce livre...j'ai du essayer... et j'ai laissé tombé, je ne m'en souviens même plus!

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par Agnès le Mer 27 Juin - 12:32

.... tu n'as rien perdu , Fanfan .

flower

_________________
Avec le temps et la patience , la feuille du mûrier devient satin .
Proverbe chinois.

Agnès

Nombre de messages : 1603
Localisation : ....transitoire....
Date d'inscription : 04/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par condorcet le Ven 29 Juin - 16:37

Agnès a écrit:....Prada n'aime pas Venise. Rolling Eyes
Ca se lit et ça se sent. drunken

flower

C'est son droit le plus strict : Debray non plus et cela ne l'a pas empêché d'énoncer quelques vérités (et de solides contre-vérités aussi).

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par Agnès le Sam 30 Juin - 10:04


C'est son droit le plus strict : Debray non plus et cela ne l'a pas empêché d'énoncer quelques vérités (et de solides contre-vérités aussi).[/quote]

....bien sûr que c'est son droit le plus strict
Je ne faisais que constater Smile

flower

_________________
Avec le temps et la patience , la feuille du mûrier devient satin .
Proverbe chinois.

Agnès

Nombre de messages : 1603
Localisation : ....transitoire....
Date d'inscription : 04/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tempête de Juan Manuel de Prada

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum