venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

Disque à découvrir: Venezia par The rare fruits concil de Manfredo Kraemer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Disque à découvrir: Venezia par The rare fruits concil de Manfredo Kraemer

Message par Fanfan le Lun 6 Juin - 20:13

"Une anthologie intitulée Venezia, consacrée à trois compositeurs actifs à Venise dans les années 1670."
Ces compositeurs sont Rosenmuller, Stradella et Legrenzi.
http://www.passee-des-arts.com/article-alchimique-venezia-sonates-de-rosenmuller-legrenzi-et-stradella-par-the-rare-fruits-council-75781391.html

Lisez cet article qui est accompagné d'extraits du disque. J'aime beaucoup découvrir de nouvelles musiques de compositeurs méconnus (et le magnifique blog de Passée des arts est un de mes favoris pour ça: articles documentés, extraits musicaux...)

"Je vous recommande donc particulièrement de suivre la magnifique invitation que vous proposent les merveilleux musiciens de The Rare Fruits Council à entendre, à votre tour, palpiter le cœur de cette Venezia du XVIIe siècle à laquelle les expérimentations des compositeurs apportaient un incroyable foisonnement créatif."

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disque à découvrir: Venezia par The rare fruits concil de Manfredo Kraemer

Message par Fanfan le Lun 6 Juin - 20:22

Un autre article sur le même disque qui plait!
http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_chronique_cd.aspx?id=1254

"Kraemer est un vénitien flamboyant.
Rosenmüller surprend toujours par sa fièvre dramatique, ses cabrures fantasques qui excitent l'imaginaire... Venise diverse et multiple, ne cesse de nous surprendre. Saluons la fièvre communicante des interprètes, habiles ambassadeurs, alchimistes habités...

Venezia, 1677... Si le XVIè, est celui des peintres de génie (Véronèse, Tintoret, Titien...), le XVIIè à Venise est celui des tempéraments musiciens. En voici 3, parmi les plus illustres, chacun atypique et flamboyant à sa manière, dont la vie dépasse la fiction, tenant du romanesque le plus échevelé. Manfredo Kraemer a bien raison de sélectionner cet ensemble de Sonatas et Sinfonias dont l'audace harmonique et la frénésie rythmique le disputent à la saveur mélodique et le feu expressif.

En terre d'accueil et d'adoption, surtout s'il s'agit de talents aussi expansifs et profonds, Venise accueille vers 1677, Rosenmüller, Legrenzi et Stradella. Homosexuel dénoncé (mai 1655), Rosenmüller pourtant promis aux plus hautes fonctions musicales à Leipzig fuit jusqu'à la Cità; bergamasque, Legrenzi connaît à Venise cet accomplissement attendu que son génie espérait: il devient maître de chapelle à San Marco dès 1685: reconnaissance et même apothéose d'un tempérament musicien dont l'écriture (comme ici celle de son recueil de Sonates, La Cetra, dédié en 1673 à l'Empereur Leopold Ier si mélomane) se joue des combinaisons instrumentales (trio classique, a quatro, privilégiant les basses...) et marquent indiscutablement la forme Sonate, purement instrumentale qui serait née... ainsi à Venise; sa volubilité et sa grande versatilité distinguent une manière irrésistible que Manfredo Kraemer et son ensemble rendent davantage exaltée, exaltante.
Même destin étonnant pour Stradella, lui aussi fugitif et le cadet des trois (né en 1639): à Venise, entre deux courses loin de Rome, le musicien éblouit par le raffinement de son style (Sinfonia XI) aux courbes et contre courbes proches des caprices musicaux dont le violon de Kraemer accuse la suavité chaloupée (n'est-il pas natif d'Argentine?)."

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum