venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

Paolo BARBARO, "Petit guide sentimental de Venise", Paris, Seuil, 2000.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paolo BARBARO, "Petit guide sentimental de Venise", Paris, Seuil, 2000.

Message par condorcet le Mer 14 Mai - 15:37

"Il paese ritrovato" : après une virée de galerne milanaise, voici l'auteur, ingénieur hydraulicien de son état (écrivain, est-ce vraiment un métier, je vous le demande lol!? ), de retour dans la Venise de 1995, retrouve les souvenirs familiers de son enfance. Passé le catalogue désespérant des rencontres familières perdues, échoppes disparues, ami(e)s exilés sur la terre ferme sinon sur la péninsule, la passion de l'auteur pour l'enracinement de Venise dans son écrin happe le récit vers une rêverie qui porte le livre. Une histoire d'amour reprise donc, non pas au moment de son interruption, de l'exode professionnel, mais au gré des habitudes à réinvestir, enrichir, habiter.

condorcet

Nombre de messages : 2531
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum