venezia in segreto-rivo alto
visiteur d'un jour ,
vous pouvez poser une question sur le forum "domande"
mais pour avoir accès a la totalité des catégories du forum réservées aux membres ,il faut vous inscrire .
laissez moi votre adresse mail pour que je puisse prendre contact avec vous,
ou ecrivez moi :bigmoustaches@free.fr
merci
l'administrateur
Vous acceptez de ne pas publier de contenu abusif, obscène, vulgaire, diffamatoire, choquant, menaçant, à caractère sexuel ou autre qui peut transgresser les lois de votre pays, du pays où “rivo alto” est hébergé ou les lois internationales.
Le faire peut vous mener à un bannissement immédiat et permanent, avec une notification à votre fournisseur d’accès à internet si nous le jugeons nécessaire. L’adresse IP de tous les messages est enregistrée pour aider au renforcement de ces conditions.
Vous acceptez que “rivo alto” supprime, édite, déplace ou verrouille n’importe quel sujet lorsque nous estimons que cela est nécessaire. En tant qu’utilisateur, vous acceptez que toutes les informations que vous avez entrées soient stockées dans notre base de données.
Bien que ces informations ne soient pas diffusées à une tierce partie sans votre consentement, ni “rivo alto”, ni phpBB ne pourront être tenus comme responsables en cas de tentative de piratage visant à compromettre les données.

Fra' Diavolo, la musique des rues du royaume de Naples

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fra' Diavolo, la musique des rues du royaume de Naples

Message par Fanfan le Mar 31 Aoû - 21:33

Filmé le 27/08/2010 à L'église d'Arques La Bataille

Artistes : Ensemble Accordone, Guido Morini ( direction musicale), Marco Beasley (chant), Pino De Vittorio (chant & guitare), Stefano Rocco (guitare), Fabio Accurso (luth), Vito De Lorenzi (tambour à cadre)
Marco Beasley et Guido Morini ont fondé Accordone en 1984, animés par leur passion commune pour à la fois l'approche musicologique de l'interprétation et la musique vocale italienne, de la Renaissance au début du 18ème siècle.

http://liveweb.arte.tv/fr/video/Fra__Diavolo__la_musique_des_rues_du_royaume_de_Naples/

Description
Naples, longtemps capitale du royaume des Deux Siciles, et l'Italie du Sud ont toujours été le point de rencontre entre les cultures de l'est et de l'ouest du bassin méditerranéen et successivement les Grecs, Romains, les Arabes, Les Espagnols et les Français ont élu domicile sur cette terre généreuse, au climat aimable et ont laissé leurs héritage culturel pour les générations suivantes. Ce programme s'inspire de la musique populaire d'Italie du Sud, un répertoire oral qui se transmet de père en fils: tarentelles, chansons d'amour, de travail et de la fois, lamentations et danses qui sont l'expression musicale typique de la culture paysanne de cette partie de l'Italie. L'Ensemble Accordone a voyagé sur les routes du Sud et écouté les anciens qui sont les derniers dépositaires de cette tradition. Les pièces de ce programme ont été collectées et témoignent de cette mémoire des chansons anciennes. Pino de Vittorio, chanteur et comédien, s'efforce également depuis longtemps de faire revivre ce répertoire, par ses propres recherches et interprétations.

Le terme "tarentelle" est traditionnellement associé à la morsure de la tarentule, araignée dont le poison est censé produire des convulsions et des délires. A travers la musique, le rythme et la chorégraphie, celui qui se trouve dans un état de "possession" se trouvait guéri. Il s'agit en réalité aussi de cérémonies de passage qui coïncidaient avec les cérémonies religieuses relatives aux événements astronomiques ou aux moments essentiels de la vie paysanne, comme les moissons. La croyance derrière ce rite était que l'araignée responsable de la morsure, où qu'elle soit, se trouvait forcée de danser en même temps que sa victime et que seule la mort de l'araignée par épuisement pouvait libérer le malade de ces crises.

Cette musique n'est donc pas destinée à une écoute passive: c'est une musique qui agit, qui déclenche la dans, qui est curative et sert une fonction sociale. Les meilleurs musiciens voyageaient de village en village pour guérir les maladies. A travers ce rituel musical et magique, on retrouve des vestiges de traditions qui remontent aux mystères grecs et aux rites dionysiens. Aujourd'hui le tarentisme s'est éteint, victime d'abord des Lumières, puis de l'Eglise, et enfin de l'avènement de la modernité dans le monde paysan.

Aujourd'hui, l'Ensemble Accordone rejoue ces airs sur des instruments baroques d'époque. Le tambour sur cadre est ici l'instrument essentiel.

Pour Guido Morini, directeur musical de l'ensemble, "Nous avons l'impression de regarder un monde que nous ne sommes plus à même de parfaitement comprendre mais dont les fragments de sons et de mémoire véhiculent une vérité qui nous touche au plus intime. Cette musique qui soulageait les maux des plus humbles paysans du Sud, est aussi un baume efficace contre le mal de vivre qui affecte l'homme contemporain."




Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fra' Diavolo, la musique des rues du royaume de Naples

Message par Fanfan le Mar 31 Aoû - 21:38

Bon...c'est pas tout ça...il y a Guido qui m'attend sur france 3...

Fanfan

Nombre de messages : 2484
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum